09 Sep

En effet, suite à trois missions effectuées au Cameroun durant la dernière année, le Cégep de

Sept-Îles accueille jusqu’au 17 septembre 2013, une  délégation de huit représentants de ministères et organisations camerounaises. Cette visite s’inscrit dans le cadre des suites à la lettre d’intention adressée au directeur général du Cégep de Sept-Îles, M. Donald Bherer, le 24 mai dernier, par le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle du Cameroun, M. Zacharie Perevet. Elle constitue une étape très significative dans l’établissement d’un partenariat visant le transfert d’expertise tant en formation qu’en transfert technologique.

Soulignons que le Cameroun poursuit présentement une stratégie de croissance et d’emploi de même que de grandes réalisations qui font l’objet d’engagements politiques précis. Ces engagements sont notamment liés au développement des ressources naturelles, qu’elles soient minières, forestières ou autres. Dans ce contexte, l’expertise du Cégep de Sept-Îles et de ses partenaires (CCTT et universités) se révèle un atout précieux pour le Cameroun.
La préparation de conventions et la définition de leurs modalités de mise en œuvre sont les objectifs poursuivis par la délégation interministérielle camerounaise.  Plusieurs sessions de travail sont à cette fin prévues. Au total, une quinzaine de CCTT sont associés à ce projet à titre de partenaires du Cégep de Sept-Îles et des visites sur place, chez un certain nombre d’entre eux, sont planifiées après le passage de la délégation à Sept-Îles.
Pour le Cégep de Sept-Îles, l’Institut technologique de maintenance industrielle (ITMI), dirigé par M. Jean-Daniel Ngatcha Kuipou, joue un rôle de premier plan dans cette initiative. Ce dernier a d’ailleurs contribué à rendre possible les échanges qui auront cours dans les prochains jours.
Par ce partenariat, le Cégep de Sept-Îles accentue son rayonnement international et poursuit la diffusion de l’expertise originale qu’il a développée dans le domaine industriel.

Leave a Comment